Déjeuners de l'espoir

Voilà une manière toute simple de faire connaissance avec notre assemblée. Lors de ces déjeuners, nous recevons généralement un invité qui nous partage son cheminement spirituel, sa quête de la vérité, ses combats personnels et tout cela nous permet de mieux saisir la puissance de l’Évangile dans nos vies.

Dans une atmosphère conviviale, autour d’un bon déjeuner, de chants de louanges, vous aurez l’occasion d’observer de l’intérieur ce qui se passe.

Tous nos déjeuners sont publics et gratuits. Nous invitons constamment notre entourage à y participer.

Si vous avez des amis ou connaissances, lancez-leur une invitation de vous accompagner.

Si l’occasion du déjeuner se trouve trop loin pour vous, choisissez un autre point de départ pour votre pèlerinage spirituel.

 

Notre prochain déjeuner

22 Octobre  2017

 9hr30 - Centre communautaire Thérèse de Blainville

120 boul du Séminaire - Ste-Thérèse QC,

 Témoignage 

             Unknown                     Nhep & Oeut Pech

 

Il semble étrange de dire qu’il pourrait y avoir un lien éternel entre le fait d’avoir des dents saines et de parvenir à avoir un cœur en santé spirituelle, mais cette affirmation est vraie au Cambodge. Le chemin menant au cœur humain a souvent été par la bouche!

Nhep Pech est venue à la fois au Christ alors qu’elle avait 19 ans, grâce au témoignage persévérant de son frère. En 1975, le régime de Pol Pot s’est emparé du Cambodge. Nhep, alors étudiante en dentisterie, était donc considérée comme une professionnelle, et ainsi une femme indésirable aux yeux des membres du gouvernement, puisqu’elle faisait partie de l’intelligentsia qu’ils pouvaient sacrifier en toute impunité. C’est ainsi qu’à trois occasions précises, Nhep a été condamnée à mort et lors de ces trois occasions, Dieu a miraculeusement épargné sa vie et l’a utilisée pour exercer un ministère envers les autres dans les camps où elle était détenue. En 1981, après la chute de Pol Pot, Nhep a été apte à reprendre son métier de dentiste après avoir terminé ses études. Dans ce contexte, elle a encore été capable de témoigner de l’amour de Christ pendant qu’elle voyageait dans les régions rurales de son pays. De ce témoignage, une Église a vu le jour.

Pour sa part, Oeut a survécu les années de terreur qu’a connues le Cambodge sous les Khmers rouges et sa première épouse ainsi que leurs quatre garçons ont péri pendant ces atrocités. Le reste de sa famille et lui ont immigré au Canada en 1980, mais ce n’est qu’en 1990, après avoir été guéri miraculeusement d’une maladie rénale grave qu’il s’est rendu compte que ce qu’il avait lu dans la Bible était vrai. C’est à l’hôpital qu’il a accepté Christ comme son Sauveur.
FAIR - FAIR - Fall 2014 Cambodia appeal dentistry trio pi

C’est ainsi que les Pech, animés d’un grand fardeau pour leurs compatriotes, sont retournés au Cambodge, en tant que missionnaires du Fellowship à l’étranger, centrés sur un ministère humanitaire envers les gens des régions rurales, grâce à une clinique dentaire mobile subventionnée par AIDE. Depuis leur arrivée au Cambodge en 2007, Dieu a béni non seulement leur ministère humanitaire, mais il a permis que trois Églises voient le jour par leur témoignage et parce qu’ils ont présenté l’Évangile à des centaines de Cambodgiens.